Vos textes-hommages à Sophie Vallon

Merci à vous tous qui êtes venus cet après-midi du 6 novembre, dans la douceur tamisée des 35, évoquer avec émotion et justesse, humour parfois, Sophie telle que nous la connaissions : cultivée, intelligente, vive, passionnée, sensible, dure parfois aussi, fine dans ses retours sur nos textes, créative dans ses propositions d'écriture, jamais à court d'idées, courageuse et combattante face à la maladie, jamais plaintive, au contraire toujours pleine d'élan, espérant jusqu'au bout pouvoir monter cette maison d'édition qui lui tenait tant à coeur.

Merci pour votre présence chaleureuse, votre générosité, vos mots, ponctués par la contrebasse discrète et subtile de Jean-Christophe.
Merci aussi à toutes celles et ceux qui, n'ayant pu assister à cet hommage, nous ont fait passer des textes personnels qui, chacun à sa manière, disent finalement la reconnaissance que vous témoignez à Sophie, la chance de l'avoir rencontrée, votre amitié pour elle.

Des absentes, nous avons lu les textes de son amie Claudine et des auteures Karine Henry et Isabelle Alentour (L'Hirondelle, dédié à Sophie).

Publiés ci-dessous, quelques mots qui viennent dire au revoir à celle qui va nous manquer, des textes qui lui ressemblent ou qu'elle aimait, ou encore des nouvelles écrites sous sa direction bienveillante :

 

Inventaire pour Sophie de Corinne G

L'oisillon errant d'Evelyne W

Je n'oublierai pas... de Cécile B

Les mots ne te manquaient pas de Christine C

Parce que je n'ai pas envie de Philippe N

Un éclat de rire de Régine D

Sophie la bien nommée de Marie-Marthe C

Écrivant en vain de Richard P

L'Hirondelle d'Isabelle A

Oh capitaine ma capitaine de Léa P-R

Poema de Paola L

mais aussi un texte de Sophie Vallon, écrit il y a quelques années et dont les deux premières pages ont été lues samedi.

Pivoine.jpeg

Les pivoines que Sophie aimait tant. Montage de Marie-Marthe C.

Cette journée d'hommage à Sophie a été aussi l'occasion de présenter l'équipe au grand complet de L'Antre Parenthèse : Maryline, sa présidente, Philippe et Bruno, ses co-fondateurs, Léa Pellerey-Réquillart et Delphine Bole, les deux animatrices des Aventures Littéraires. Mais aussi de rencontrer ou revoir Michel Martin-Roland, collaborateur de la première heure et ami de Sophie, grâce auquel elle avait commencé l'animation d'ateliers d'écriture.

Désormais, chaque duo va donner suite aux projets initiés par Sophie :

> Bruno et Philippe continuent à imaginer des séjours et des événements avec des auteurs, dont François Thomazeau, présent ce jour-là.

> Léa et Delphine redonnent de l'ampleur aux ateliers d'écriture en ville, en multipliant les lieux et les formules, dans l'esprit de ce que Sophie avait commencé à bâtir.